En quoi consiste la réflexologie?

Son origine



La réflexologie existe depuis des milliers d’années dans une variétés de cultures et lieux très éloignés les uns des autres, tant en Orient qu’en Occident. Les relations entre les pieds et les organes internes ont même été reconnues par diverses civilisations bien avant l’Histoire écrite.

Il y a plus de 5'000 ans les Chinois pratiquaient la thérapie par pression et les Égyptiens le massage du pied. La pratique de la réflexologie aurait migré de l’Egytpe à la Grèce, puis l’Arabie en Europe.


En 1893 le neurologue anglais Henry Head (1861-1940) découvre que les organes internes sont connectés à certaines zones spécifiques de la peau par le biais de voies nerveuses, ces régions cutanées sont appelées points de Head ou points réflexes.

Le cardiologue écossais James MacKenzie (1853-1925) met également en évidence une théorie selon laquelle les pathologies qui affectent les organes internes provoquent des douleurs dans certains points des muscles squelettiques, que l’on nommera les zones dites MacKenzie, comme par exemple, l’infarctus du myocarde se traduit par des douleurs dans le bras gauche.

La relation entre les zones réflexes de la peau ou des muscles et les organes internes est à l’origine de nombreux types de traitement grâce aux connaissances acquises (ex : les applications de chaud ou encore la thérapie neurale). Au fur et à mesure, plusieurs formes de massage des points réflexes, voient le jour et plus spécifiquement le massage des zones réflexes du pied soit la réflexologie plantaire, constituant une branche à part, laquelle utilise les zones thérapeutiques définies par William Fitzgerald.

En effet au début du 20ième siècle que le Dr. William H. Fitzgerald, ORL aux Etats-Unis lequel recherche en réalité une méthode d’anesthésie pour les patients devant subir une opération chirurgicale. En maintenant une pression sur des points bien spécifiques du corps humain, il découvre ainsi que la pression diminue considérablement la douleur chez les patients. Il écrit un livre « Zone Therapy, or Relieving Pain at Home » (Thérapie des zones ou soulagement des douleurs chez soi) et transmet ses informations à beaucoup de médecins.

Le Dr. Joe Shelby Riley s’intéresse également beaucoup au livre du Dr. Fitzgerald et est convaincu de l’efficacité de cette thérapie. 


Madame Eunice Ingham, physiothérapeute travaillant au sein du cabinet du Dr. Joe Shelby Riley s’intéresse également et encouragée par ce dernier décide d’explorer les pieds pour y découvrir des points douloureux afin de trouver les correspondances avec l’anatomie du corps.

En 1938, Eunice Ingham écrit un livre « Stories the Feet Can Tell » (Ce que les pieds peuvent raconter dans lequel elle met en corrélation les points-clés des pieds (que l’on appelle désormais points réflexes) avec l’anatomie du corps humain et qu’elle dresse une cartographie détaillée des zones des pieds et leurs liaisons avec les organes. Ce livre est considéré comme le premier traité de réflexologie moderne.

Eugnice Ingham commence alors à prendre la parole dans des séminaires médicaux, partout aux Etats-Unis mais aussi dans le monde, et enseigne sa technique à des élèves.

En 1938, Eunice a publié son premier livre « Stories the feet can tell », qui très rapidement répand les biens faits de la Réflexologie. Eunice devient alors très connue, parcourt le monde entier et participe a des séminaires ou elle expose aux praticiens sa thérapie. Dans ces derniers années, elle a été rejointe par son neveu, Dwight Byers.

Finalement, Dwight a repris les séminaires d'enseignement et a créé l'Institut international de réflexologie, pour protéger les écrits originaux d'Eunice, dans le monde entier.

En décembre 1974, Eunice est décédée à l'âge de 85 ans. Elle avait consacré sa vie à aider les autres et était totalement engagée dans les bienfaits de la réflexologie.

Beaucoup de grands réflexologues ont également développer des méthodes, écrit des livres et créé des écoles. Vous trouverez des informations complémentaires en recherchant sur le net mais en voici quelques uns:

  • Tony Porter
    Réflexologue depuis 30 ans, formé I.I.R. et directeur anglais et européen.
    De cette même école, il a crée la méthode A.R.T. (Advanced Reflexology Training)
  • Lynn Booth
    Reflexologue anglaise, diplômée de l’I.I.R. Londres, auteur de la méthode VRT (Vertical Reflexology Therapy): synergie main/pied et réflexologie palmaire, élève également de Tony Porter (A.R.T.).
  • Jean-Paul et Joëlle BARBIER
  • Dr. Martine Faure-Alderson
    Martine Faure-Alderson, docteur en médecine, a créée une
    méthode de réflexologie présentant un caractère global qui
    porte l’appellation de Réflexologie Thérapie Totale.
  • Mireille Meunier
    Née à Munich, Mireille Meunier étudie la médecine naturelle, option psychologie, en Allemagne. Après 4 années d'études, elle obtient le diplôme de «Heilpraktiker» (diplôme d'Etat Allemand en soins naturels), et s'est spécialisée en réflexologie d'après l'énergétique chinoise. Elle exerce dans son cabinet assistée de 3 collaboratrices durant 6 ans et enseigne dans différentes écoles à Berlin, dont son école d'origine qui l'intègre dans son équipe pédagogique.
    Installée en France depuis 1993, elle donne des consultations et propose des formations en France et à l'étranger.
  • Madeleine Turgeon
    Réflexologue, naturopathe, enseignante et conférencière, elle vient du Québec où elle est fort connue et appréciée. Elle animait des séminaires au Canada et en Europe.
  • Dr. Jésus Manzanares Corominas
    Le Docteur Jesus Manzanares Corominas a obtenu, en 1983, sa licence en médecine et en chirurgie de l´Université Autónoma de Barcelone.
    En découvrant que sa grand-mère consultait un réflexogue pour calmer un ulcère, très impressionné il s'intéressa à la réflexologie. 
    Dès les années 1980, il commença ses recherches en Réflexologie.



La thérapie

La réflexologie consiste à exercer un massage en général manuel, dit de reptation, comme une chenille qui se déplace d’un point à l’autre, sur des zones réflexes, principalement des pieds et des mains.

Les zones réflexes correspondent à une projection d’une partie de notre corps sur les pieds ou les mains. 

En effet principalement sous les pieds (mais également les mains ou d'autres parties du corps selon les techniques) on retrouve une représentation du corps, comme un hologramme que l'on appelle des ZONES RÉFLEXES car elle correspond à un point précis de notre anatomie. 

Sur ces zones réflexes, le réflexologue exerce un massage en digito-pression, une stimulation, laquelle permet d’influer sur la fonction d’un organe à distance  via des influx nerveux, ce que l’on nomme l’ARC RÉFLEXE.

Il existe plus de 7'200 terminaisons nerveuses sur les pieds permettant à la réflexologie plantaire grâce à l’action d’une stimulation des zones réflexes de maintenir l’homéostasie du corps soit maintenir un équilibre interne du métabolisme.

Bien que la réflexologie plantaire soit la plus répandue, on distingue d’autres formes de réflexologie dont la réflexologie palmaire (des mains) ou encore d’autre partie du corps, comme les oreilles (auriculaire), du visage ou des techniques corporelles.

Une séance de réflexologie dure, le plus souvent, environ 1 heure excepté lors du premier contact, la séance dure plus longtemps car  les premières minutes permettent au réflexologue de discuter avec le client et de le questionner sur ses antécédents médicaux et son état de santé général. 

Selon les besoins du client, le thérapeute établira avec lui combien de séances sont nécessaires et quelles types de réflexologies lui seront favorables.

ÊTRE BIEN DANS SES PIEDS POUR ÊTRE BIEN DANS SA TÊTE.